You are here

Robert Grenier

Robert Grenier

1948 - 2018

À Salaberry-de-Valleyfield, le 28 juillet 2018, à l’âge de 69 ans, est décédé monsieur Robert Grenier, fils de feu Raoul Grenier et feu Éva Mainville. Il résidait à Salaberry-de-Valleyfield.

Monsieur Grenier laisse dans le deuil ses frères et sa sœur Roger (Ginette Langlois), Jacqueline (Richard Hallé) et Rolland (Manon Chevrier), ses neveux et sa nièce Francois, Stéphane et Vanessa ainsi que l’ensemble de ses parents et amis.

La famille vous accueillera le vendredi 10 août de 9h00 à 13h45 au Complexe funéraire E. Montpetit & fils situé au 315, rue Danis à Salaberry-de-Valleyfield. Les funérailles auront lieu le vendredi 10 août à 14H00 en l’église Immaculée conception Bellerive. L'inhumation aura lieu par la suite au cimetière de Valleyfield.

La famille de monsieur Grenier vous invite à faire des dons à la fondation des maladies cardio-vasculaires de Valleyfield et du Suroit.

Pour plus d’informations, vous pouvez nous joindre par téléphone au 450.373.3511 ou sur notre site web au www.emontpetit-fils.ca

 

Complexe Funéraire E. Montpetit & fils situé au : 
315, rue Danis, Salaberry-de-Valleyfield

My message

Vanessa Grenier

Je te dis au revoir mon oncle Robert! Les années ont passé, mais je garde pleins de bons souvenirs du temps partagé avec toi. Entre autre, je me souviendrai toujours d’un déjeuner avec toi et oncle Roger où tu m’as fait découvrir les toasts beurre de peanut et confiture ;)
Je ne pourrai être aux funérailles, je vous embrasse oncle Roger et tante Jacqueline et vous offre mes sympathies.
Bien sûr à toi aussi mon papa d’amour ;)

Claude Mercier

Toutes mes condoléances à toi et ta famille je pense à vous.

Réal Dessureault

Nous sommes très solidaire dans votre peine et nous souhaitons vous offrir nos sincères sympathies a la Famille .Robert venait a la maison régulièrement , nous en garderons de très beau souvenir .Il était un artiste a sa façon et l'histoire était une passion pour lui .Quel tristesse

L'équipe du MUSO

Le MUSO - Musée de société des Deux-Rives souhaite offrir ses plus sincères condoléances aux proches de Robert Grenier. M. Grenier, merci pour votre temps, vos connaissances et votre grande générosité. De la part de toute notre équipe, au revoir et merci pour tout!

L'équipe du Comité du Patrimoine des Anciens Quartiers

Le Comité du Patrimoine des Anciens Quartier (CPAQ) a perdu l'un de ses plus précieux collaborateurs en la personne de Robert Grenier.

Les membres du CA du CPAQ offre ses plus sincères condoléances à la famille ainsi qu'aux proches de monsieur Grenier.

Merci, de nous avoir partagé vos souvenirs et pour votre grande générosité.

Les membres du CA du CPAQ

Marcel Lecompte

J'ai été très surpris d'apprendre le décès de Robert. Depuis plusieurs années, le l'ai côtoyé lors d'activités organisées par la Société d'Histoire et de Généalogie de Salaberry. Les deux dernières années, je l'ai rencontré à plusieurs reprises pour échanger des informations sur la généalogie de la famille Grenier. Aussi, il m'a donné de précieuses informations sur le Fort Salaberry (Camp militaire entre 1940 et 1945)où son père Raoul y a été soldat-cuisinier. Je perd un bon ami rempli de connaissances sur sa ville et en particulier sur la paroisse du Sacré-Coeur. Mes sincères sympathies à tous les membres de sa famille.
Marcel Lecompte, membre de la Société d'Histoire et de Généalogie de Salaberry.

Robert Rhéaume

Au nom de la SHGS j'offre mes sympathies à toute la famille et en particulier à Roger.
Robert était féru d'histoire et était un fidèle assidu à nos conférences.

Nicole Payment

Bonjour,
Je serai avec vous pour se passage difficile par ma présence et mon soutient. Michel et moi vous transmettons nos sincères sympathies. Que Dieu vous bénisse et vous donne le courage en cette épreuve. à bientôt Nicole.

Patrick Daoust / Dr Velez

Rolland Manon et mes cher petits coussin et coussine,Nous sommes de tout cœur avec vous en ces moments difficiles. perdre nos grans parents nes pas chose facile.
soyez fort . Patrick et Fernando

Révérend Michel Gauvreau

Triste nouvelle - mais je garde de bons souvenirs d'avoir donné je ne sais pas combien de "lift" du McDo à son logement les mercredis soirs. Toujours souriant et fier de ses trouvailles des livres qu'il trouvait au bazar de Bellerive. Sympathies à toute sa famille.