Vous êtes ici

Lorraine Rodrigue (née Racine)

Lorraine Rodrigue (née Racine)

1933 - 2017

À Salaberry-de-Valleyfield, le 23 août 2017, à l'âge de 84 ans, est décédée Mme Lorraine Rodrigue (née Racine), épouse de M. Herman Rodrigue.

Outre son époux, elle laisse dans le deuil ses fils Luc et Sylvain (feu Monique), ses petits-enfants Jean-Sébastien, Maxime, Marc-André et Mélanie, son arrière-petit-fils Patrick, sa sœur Gabrielle (Victor) ainsi que ses beaux-frères, belles-sœurs, neveux, nièces,  parents et amis.

Selon ses volontés, il n’y aura pas de funérailles et l’inhumation aura lieu ultérieurement.

La Maison funéraire E. Montpetit et fils du 315, rue Danis à Salaberry-de-Valleyfield offre ses sincères condoléances à la famille éprouvée.  Pour nous joindre par téléphone (450) 373-3511 ou via le web www.emontpetit-fils.ca .

 

Complexe Funéraire E. Montpetit & fils situé au : 
315 rue Danis, Salaberry-de-Valleyfield

Le registre

ANDRE MONETTE

SYMPATHIES AUX FAMILLE RACINE ET RODRIGUE.MES PENSEES VOUS ACCOMPAGNENT DURANT CETTE EPREUVEÉ

Diane Talbot et Lucien Laniel

À oncle Herman, Luc et Sylvain, ainsi qu'à toute votre famille, nous tenions à vous offrir nos plus sincères condoléances. Nos pensées vous accompagnent.

pierrette leguerrier robineau

Mes sympathies Herman ainsi qu'à tes enfants et petits enfants, ses souffrances sont terminées, bon courage.

Nancy Gauthier

Cher Herman, nous sommes peinés d'apprendre le décès de ton épouse. Nos plus sincères sympathies à toute ta famille. Amicalement... Nancy et Sylvain

Brigitte Lemieux

Mes sympathies oncle Herman, Luc, Sylvain ainsi que vos familles.
Brigitte et Jocelyn xxx

Alain et dominique rodrigue

Sympathie a toute la famille.

Richmond girouard

Mes sympathies à Herman mon ami quilleur ainsi qu'à toute la famille. Bon courage et à bientôt.

Gisèle Francoeur

Aux proches de Mme Rodrigue dont Gabrielle et Victor Lemieux,

Toutes mes sympathies suite à votre perte. Puisse Dieu l'accueillir auprès de Lui et la combler du bonheur infini de Sa Glorieuse Présence pour toujours. Sincèrement, Gisèle et John